Hommage à Scylla Paté, en thèse sur Pierre Bottero


Comment vous parler d’elle ?
Je la connaissais si peu.
Si peu.
Je ne l’avais même jamais vue.
Et pourtant sa mort a l’effet d’un ouragan.

Scylla Pate Photo

Hommage…

Scylla Paté, née en 1997, et rédactrice pour le site, s’est suicidée le 2 Août 2020.
Elle était en thèse de recherche littéraire sur Pierre Bottero à Nancy, et avait effectué son mémoire de master sur Le Chant du Troll.

Pour nous, l’équipe du site, elle avait écrit quelques articles, et partagé plusieurs conversations.
Partage et Bonheur.

Pour nous, la communauté de PB, elle traquait dans l’œuvre de l’auteur les moindres détails.
—« Le détail est le raccourci du marchombre, jeune apprentie. Celui qui l’entraîne vers des lieux insoupçonnés. »
Ces détails qui lui ont permis mettre en lumière les niveaux de lecture du Chant du Troll. De comprendre ses mécanismes émotifs et philosophiques. De comprendre l’espace autobiographique que Pierre Bottero avait laissé dans son œuvre. D’explorer les symboliques de l’Ailleurs.
Comprendre que le Pas sur le Côté n’a rien d’un anodin élément de fantasy. De Camille à Léna, qui passent dans un dernier voyage l’ultime porte.
Ouverture.

À son tour, Scylla a franchi la porte.


Pour vous rendre plus tangible qui était Scylla, je vous partage une courte interview qu’elle donnait dans le cadre de ses débuts de thèse pour Radio Campus ; « La fantaisie sauvera-t-elle le monde ? Écriture et écrivain chez Pierre Bottero » ;


Enfin, il m’a semblé qu’il serait injuste de ne pas parler des raisons qui ont poussé celle qui fût surnommée “Ewilan” par ses amies à un tel acte. À la fois par devoir de mémoire de sa personne, mais aussi pour contribuer à ce que jamais ne se reproduisent de tels tragiques événements. Scylla a été victime de conditions de travail désastreuses dans son cadre universitaire, et notamment de harcèlement.

Vous pouvez trouver ici un texte très poignant d’une de ses amies thésardes et aussi victime ici ; https://academia.hypotheses.org/25486. Ou encore par là un article de journal sur l’affaire :
actu.fr/grand-est/harcelee-par-un-professeur-cette-etudiante-de-l-universite-de-lorraine-raconte-son-calvaire .

Toutes nos condoléances à sa famille, ses ami(e)s, ses élèves…

Quelques mots hommage de Florie Maurin

Mes pensées les plus lumineuses vont à Scylla Paté.
Mes pensées les plus lumineuses vont à Scylla Paté.
Nos chemins ne se sont jamais croisés et, pourtant, je suis très touchée par son départ.
Nous étions toutes les deux en doctorat, nous travaillions toutes les deux sur les oeuvres botteriennes, nous avions voulu participer au même colloque…
Inéluctablement, nous nous serions rencontrées et aurions pu échanger sur notre sujet commun.
Inéluctablement, nous nous serions rencontrées et aurions pu échanger sur notre sujet commun.
J’ai mal à mon Université.
J’ai mal à mon Université
J’adresse mes plus sincères condoléances à ses proches.

 


“Mon verre s’est brisé
comme
un éclat de rire”


Retrouvez ici les articles de Scylla Paté sur notre site :
(Articles auxquels nous espérons ajouter prochainement son mémoire de recherche).

Nos pensées vont également à Jean, le petit frère de Vulshae (notre correctrice), ainsi qu’à tous ses proches. Parti lui aussi beaucoup trop tôt.

« La mort est un cadeau que nous offrent ceux qui partent. Un cadeau exigeant, écrasant, mais un cadeau. La possibilité de grandir, de comprendre, de s’ouvrir, d’apprendre. »
Pierre Bottero,
Le Pacte des Marchombres T2, L’Envol

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.