Les Mondes D’Ewilan

Notre critique

    Plus torturé que La Quête d’Ewilan, la trilogie des Mondes D’Ewilan prolonge le parcours de l’héroïne de manière inattendue. Pierre Bottero met en place dans ses personnages une complexité qui manquait dans les quêtes, aux travers d’épreuves et d’échecs plus savoureux qu’auparavant. Là où La Quête d’Ewilan surfait sur une intrigue type Seigneur des Anneaux, sans surprises (cf. postfaces), Les Mondes sont plus intimistes et plus éprouvants. L’auteur opte pour des choix tranchés ; les personnages connaissent la trahison, l’impuissance, le deuil, et surtout l’échec, à même de leur enseigner ce qui leur manque. 

       La découverte de l’univers est passée, l’intrigue se perd parfois en longueurs et les choix de l’écrivain, clivants, ne plairont pas à tout le monde. L’intrigue paraît en effet moins riche que celle des Quêtes en événements et rebondissements, et est moins mémorable. Cependant Les Mondes se jouent dans le détails et la psychologie. La violence morale de cette trilogie, ses tortures en font sa signature. L’on reste encore loin du chef-d’œuvre, de la qualité du Pacte des Marchombres, mais Pierre Bottero a conscience de son public et ne lui sert pas de la soupe commerciale en ayant toujours en tête une éducation à long terme du lecteur. Élément simple, mais qui déjà, le tire hors du lot. Le style, toujours à l’appui de manière savoureuse, aide à l’immersion et se révèle miroir des personnages.

De manière générale, l’intrigue, le style et les personnages prennent un peu en maturité et d’infimes détails prennent leur sens, l’univers exploré en profondeur.

La trilogie des Mondes d’Ewilan

Voir notre préambule sur le bazar éditorial du cycle de Gwendalavir ici

L’édition intégrale de Rageot

– Langue : Français
– Parution : 16 Février 2011
– Collection : Hors collection
– ISBN-10 : 2700237552
– EAN (ISBN-13) : 978-2700237559
– Nombre de pages : 912 p
– Illustration de couverture : J-L. Thouard

T1 : La Forêt des Captifs

Références éditoriales (ISBN) :

Edition : Rageot
2004
Le Livre de Poche
20/03/2013


Rageot
14/10/2015

Langue: 
Coll:
ISBN10: 
Nb de pages :
Ill:
Sortie Poche:
Français
Cascade
2700229835
353 p
J-L. Thouard
2007
Français
LDP Imaginaire
2253164720
312 p
Alain Brion
  /
Français
Hors Coll.
2700249291
384 p
Krystel
07/06/2017

Description éditeur :

 

(couverture T1 Rageot)

Tandis que ses parents explorent des territoires sauvages de l’autre monde, Ewilan se retrouve prisonnière sur Terre d’une sinistre Institution. Au cœur de ce laboratoire clandestin, la Sentinelle félonne Eléa Ril’ Morienval fomente son retour en Gwendalavir qu’elle cherche plus que jamais à conquérir. Réduite à l’impuissance par de terribles expériences, Ewilan ne peut compter que sur le courage de Salim pour s’échapper.

 

T2 : L’oeil d’Otolep

Références éditoriales :

Edition : Rageot
23 mars 2005
Le Livre de Poche
20/03/2013
Rageot
14/10/2015
Langue: 
Coll:
ISBN10: 
Nb de pages :
Ill:
Sortie Poche:
Français
Cascade
2700229878
334 p
J-L. Thouard
2007
Français
LDP
2253164739
312 p
Alain Brion
 /
Français
Hors Coll.
2700249305
384 p
Krystel
05/07/2017

Description éditeur :

(Couverture T2 Rageot Poche)

 

  À Gwendalavir, Ewilan se prépare à partir pour Valingaï afin de rendre Illian à sa famille et retrouver les siens. Avec Liven, apprenti dessinateur, elle découvre qu’une méduse aux tentacules mortels tente de bloquer l’accès à l’Imagination. Mais peu à peu, un mal sourd infecte son organisme. Soutenue par Salim et Ellana, elle parvient cependant aux confins de l’Empire devant l’œil d’Otolep. Ce lac mythique la délivrera-t-il du parasite mortel qui lui a été inoculé à l’Institution  ?

T3 : Les Tentacules du Mal

Références éditoriales :

Edition : Rageot
26 octobre 2005
Le Livre de Poche
20/03/2013
Rageot
14/10/2015
Langue: 
Coll:
ISBN10: 
Nb de pages :
Ill:
Sortie Poche:
Français
Cascade
2700231155
427 p
J-L. Thouard
2007
Français
LDP
2253164747
408 p
Alain Brion
 /
Français
Hors Coll.
2700249313
448 p
Krystel
02/08/2017

Description éditeur :

(Couverture T3 Rageot) 

 

Avec ses compagnons, Ewilan poursuit son périple vers Valingaï afin de rendre Illian à sa famille. Mais aussi retrouver ses parents et contrer la méduse qui envahit l’Imagination. Parvenus à Hurindaï, une cité-état qui subit les assauts de l’armée de Valingaï, ils échappent de peu à la mort et reprennent leur voyage jusqu’à Valingaï. C’est dans cette cité, sur le sable de l’arène, que leur destin va se jouer. 

Sources :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.