Hommage 10 Ans de Pierre Bottero


10 ans de Pierre Bottero

10 ans de lectures, de joies, de rencontres, de nostalgie et de tant d’autres expériences de vie intenses s’achèvent aujourd’hui, depuis la mort de Pierre Bottero. Un auteur désormais marqué dans le marbre de la Médiathèque Pierre Bottero ( Post Facebook ), au centre de sa ville de cœur. C’est l’année de ces dix ans que tant de projets communautaires font parler d’eux, des ré-éditions aux adaptations, en passant par les fan-fictions. Ce site même est né en cette année spéciale.

Panneau Médiathèque PB

Ainsi, parler d’anniversaire de mort serait presque un non-sens quand l’actualité regorge de preuves que ces textes (et son auteur à travers eux) vivent encore si intensément en nous. Quand on prend conscience d’à quel point cette œuvre a structuré et fait grandir tout une génération d’une magnifique manière. Pierre, 10 ans pour arriver à maturité, tes premiers lecteurs sont bien grands maintenant, et passent dans d’autres univers.  Mais dans un coin de leur cœur, ils n’oublient pas ce qu’ils te doivent, et quelques-uns d’entre eux te rendent aujourd’hui hommage.

 


“Force lumineuse et bienveillante
Gratitude infinie pour celui qui guide
Respect”

Pierre Bottero

Hommages

LIBERTE, réécriture à 4 Voix de Paul Eluard,

Thème Pierre Bottero, Hommage 10 ans du Cercle Marchombre

Sur l’écharpe de brume,
À l’intérieur du vent exploré,
Dans l’océan des possibles,
Sur la cime des vents qui soufflent,
J’écris ton nom,

Sur le Chant de l’Acier,
Sur le visage des fils du Vent,
Dans la brume matinale,
Dans la magie de chaque chose,
J’écris ton nom,

Sur le Miroir d’Eau,
Par les étoiles éphémères,
Gravé sur une gourmette,
Dans le violet profond de l’iris d’Ewilan,
J’écris ton nom,

Sur les Mille Facettes,
Dans les voiles du pêcheur rêveur,
D’horizons en horizons,
Sur tes deux pieds,
J’écris ton nom,

Sur les grottes de l’Ahn-ju,
Dans ton cœur revêche,
Sur le fil de nos pensées,
Sur les mémoires du Guide éteint,
J’écris ton nom,

Sous la trappe d’Ipiu,
Sur les ruines du vieux monde,
Sur l’histoire que l’on écrit,
Dans le feu dans la pluie,
J’écris ton nom,

Sur les barreaux de Valinguaï,
Au fin fond d’une prison alliée,
De l’autre côté des Portes de Fer,
Sur les montagnes de l’Atlas,
J’écris ton nom,

Sur les rives de l’Imagination,
Sur les fenêtres de la Sérénissime,
Pour l’enfant que l’on oublie,
Sur le mirage de la Dame,
J’écris ton nom,

Sur les plaines de l’Ailleurs,
Pour ne pas perdre souvenir,
Dans un formidable élan de vie,
Dans l’esprit d’un félin,
J’écris ton nom,

Sur cette Porte ouverte en nous,
Au début de toutes les histoires…
Sur la Réponse du Savant
Sur la Réponse du Poète,
Je te nomme,
Liberté

(Les 4 Voix : Sayanel, Saverio, Zaltar et Skipper)

Embrasement

J’ai cherché ce que je voudrais dire. Mais au final, je me rends compte que je ne connais pas la personne de Pierre Bottero. En fait, je ne le connais qu’à travers son œuvre, même si ainsi j’ai l’impression de le connaître comme un vieil ami. Alors, en tant qu’humain, je ne sais que dire pour honorer sa mémoire.
Cependant en tant qu’auteur, je ne peux que le remercier. Le remercier pour ses textes, pour les idées, les sentiments qu’il nous a transmis. Le remercier pour son travail, pour son univers et ses personnages. Pour tout cela, et bien plus encore, qui m’a marqué et me marquera à jamais, m’a embrasé l’esprit et qui toujours brûlera dans mon cœur.
Je ne suis pas doué pour dire les choses, et je ne suis qu’un homme parmi tant d’autres. Je cherchais quelque chose de complexe à dire, mais je n’en suis pas capable. Alors voici mon modeste hommage, et puisse Bottero continuer à nous apprendre, à nous ses lecteurs actuels et futurs, même dans la postérité.
Voie dévoilée
Âme chamboulée
Gratitude
(Hommage de Silonen)

Sagesse enfantine

Difficile de rendre ainsi hommage à un maître, surtout lorsqu’il nous a quitté, difficile aussi de partager des sentiments si intimes et profonds.
J’étais un enfant lorsque je l’ai découvert et je pense que c’est grâce à lui que je le suis encore.
Après des années, je suis toujours ébahi par la présence de Pierre Bottero.
Par la communauté qui s’est construite autour de lui mais aussi par la force qu’il continue à créer en moi-même. Je continue après tant de temps et d’expériences, à (re)trouver des liens, à apprendre, à revenir aux textes, aux intentions, à la finesse qui se distille… je le lis toujours avec le même amour, le même émerveillement, le même bonheur. Ses écrits ont suscité en moi des émotions, des réflexions, des élans, et une puissance que je n’oublierai jamais. Je suis toujours la Voie qui est née depuis, peu importe les courbes et les révolutions.
Je peux dire qu’il a changé ma vie et pour rien au monde je ne l’oublierai car ce qu’il m’a apporté est inestimable.
Merci infiniment.
Ouverture à l’infini,
Du cheminement
Présent
(Hommage de Yu)

N’hésitez pas à poster en commentaire vos propres hommages et remerciements !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.